Lucas : après la CHAM

Depuis son entrée en sixième CHAM à Claude Monet en septembre 2014, Lucas accepte tous les ans de se prêter au jeu d’une petite interview. Lucas a quitté la CHAM en juin 2018, comme tous les élèves de sa promotion, et est aujourd’hui au lycée. J’ai décidé de lui donner la parole une nouvelle fois. Un grand merci à lui d’avoir bien voulu prendre sa plume pour répondre à mes questions.

Cette année, tu es en seconde. Finalement, qu’est-ce qui t’a décidé à rester à Monet ? Quelle(s) option(s) suis-tu en particulier ? As-tu retrouvé dans ta classe des camarades qui étaient en CHAM avec toi au collège ? Qu’en est-il de tes résultats scolaires, toi qui as toujours été un excellent élève ?

En troisième, j’ai hésité entre Henri IV et Claude Monet. Au deuxième trimestre, j’ai donc demandé un avis à Henri IV qui s’est avéré défavorable. J’ai donc choisi de rester à Monet car c’est un bon lycée qui propose beaucoup d’options différentes et qui est à moins de cinq minutes à pied du conservatoire (Lucas marche très vite ! moi, je mets sept minutes !) J’ai été accepté en seconde euro anglais, qui offre des cours d’anglais à plus haut niveau et une heure de SVT ou histoire-géo en anglais par semaine (SVT et histoire-géo en seconde puis l’un ou l’autre selon son orientation en première). J’ai retrouvé un autre ancien de la CHAM dans ma classe, Max, avec lequel je suis donc en classe depuis la sixième ! J’ai encore un peu de mal à m’adapter au rythme du lycée car j’ai moins de temps l’après-midi ou le soir pour le conservatoire et les devoirs, mais mes résultats scolaires n’ont pas vraiment changé.

Quels cours suis-tu cette année au conservatoire ?

Je continue évidemment la musique au conservatoire Maurice Ravel. Je suis des cours de violoncelle (3C1) avec Valérie Aimard, le cours d’orchestre du 3e cycle de Renaud Stahl (où beaucoup des anciens se retrouvent, j’en ai compté 18 lors de leur excellent concert du mois de janvier !) et des cours de FM (UV DEM) avec Thierry Piolé.

Quelle place tient la musique dans ta vie de lycéen ?

La musique garde une place importante dans ma vie. Elle me demande beaucoup d’implication et de temps, mais c’est une passion, donc le temps que les cours au conservatoire ou le travail demandé me prennent ne me dérangent pas. C’est également l’occasion de faire autre chose que du travail scolaire, de faire quelque chose qui me plaise à 100%.

Quels souvenirs t’ont laissé tes années en CHAM ?

Mes années en CHAM m’ont laissé beaucoup de souvenirs, et pratiquement que des bons. J’y ai rencontré mes meilleurs amis et il y avait presque toujours une bonne ambiance et une certaine harmonie dans la classe. Nous sommes restés dans le même groupe ou presque pendant 4 ans et ça a fait de nous une classe soudée et solidaire, même si tous les élèves n’étaient pas CHAM (je précise que Lucas appartenait à la deuxième promotion des CHAM de Claude Monet, et que comme la première, elle n’était pas complète, donc sa classe comprenait des élèves non musiciens).

Vois-tu encore les anciens de la CHAM en dehors du lycée ? Quels liens avez-vous gardés ?

Evidemment, je vois encore certains anciens de la CHAM. En dehors de Max qui est dans ma classe, il y a tous ceux qui sont restés à Monet – dont mes meilleurs amis – et ceux que je vois au conservatoire. Nos rapports sont restés les mêmes qu’en fin de troisième. De façon générale, j’ai gardé de bons rapports avec tous les anciens de la CHAM.

Y a-t-il autre chose que tu voudrais ajouter ? Le mot de la fin en quelque sorte !

Pour conclure, j’aimerais dire que mes années en CHAM ont été très bénéfiques car j’ai pu suivre mes cours aussi bien au conservatoire qu’au collège en toute tranquillité et sans problèmes d’emploi du temps, tout en étant dans une très bonne classe avec une bonne ambiance. Le lycée m’apprend à m’organiser moi-même et je dois retrouver mes amis en dehors, car je ne suis plus dans la même classe qu’eux (sauf Max). C’est plus dur, parfois je regrette un peu le collège, mais je me dis que même si je ne suis plus dans la classe CHAM, je resterai quand même un CHAM pour toujours.

Inscriptions : FAQ 2019

Article mis à jour le 12 février 2019


Les inscriptions sont ouvertes pour la rentrée scolaire 2019.  Le dossier est à rendre au Collège Claude Monet pour le samedi 30 mars 2019 au plus tard.

Le dossier est téléchargeable ici :

Dossier de candidature CHAM – 2019

Nouveauté ! Tous les élèves doivent faire une demande de dérogation auprès de leur directeur d’école, qu’ils dépendent ou non du secteur du collège Claude Monet, pour « Suivi de cursus particulier : CHAM Claude Monet ».

Voici quelques questions que certains d’entre vous m’ont posées et dont les réponses sont susceptibles de vous intéresser :

1.Qui doit rédiger la lettre de motivation ?

La lettre, qui n’a pas besoin d’être longue, doit être rédigée de la main de l’enfant et non de ses parents, et doit témoigner de son envie de suivre un parcours scolaire à coloration musicale. Il s’agit d’une lettre manuscrite et non tapée à l’ordinateur.

2. Mon enfant est pianiste. Peut-il postuler ?

Le projet pédagogique de la CHAM du collège Claude Monet est la pratique orchestrale. A ce titre, seules les candidatures d’élèves jouant d’un instrument d’orchestre seront retenues. Néanmoins, nous nous réservons la possibilité de recruter un pianiste par promotion dont le profil correspondrait à celui de notre CHAM.

3. Et s’il est guitariste, organiste ou claveciniste?

Aucune candidature de guitariste ou d’organiste ne sera retenue. La double inscription dans deux classes d’instruments différents n’est plus non plus autorisée au conservatoire Maurice Ravel, sauf de manière exceptionnelle, et en général dans les grands niveaux. Un guitariste ou un organiste qui voudrait rejoindre la CHAM devrait donc forcément abandonner son instrument et commencer un instrument de l’orchestre en grand débutant. C’est un choix lourd de conséquences qu’il faut bien mesurer avant de candidater.

4. Et s’il joue de la flûte à bec ?

La flûte à bec n’est pas enseignée au CMA 13. A ce titre, nous n’acceptons aucune candidature d’élève jouant de cet instrument.

5. Combien de bulletins de conservatoire doit-on joindre au dossier ?

Il faut joindre les bulletins de l’année en cours, et éventuellement le dernier bulletin de l’année 2017-2018.

6. Et s’il n’étudie pas dans un conservatoire ?

Vous devez alors joindre les bulletins délivrés par la structure associative, ou bien une lettre de recommandation du ou des professeur(s) de votre enfant.

7. Les enfants étudiant actuellement dans un autre conservatoire que le conservatoire Maurice Ravel devront-ils passer des tests ?

Oui, s’ils ne sont pas dans un conservatoire de la ville de Paris, au même titre que les élèves qui viennent d’une structure associative ou qui suivent des cours particuliers. Les tests auront lieu au conservatoire Maurice Ravel courant mai 2019 .  Les parents des enfants concernés seront prévenus par mail de l’horaire exact de passage. Les élèves d’un autre CMA ne seront pas soumis à des tests puisque l’on considère que le niveau est équivalent dans chacun des conservatoires d’arrondissement de la ville de Paris.

8. En quoi consistent ces tests ? Quand auront-ils lieu ?

Les tests comprennent pour la partie formation musicale un déchiffrage chanté et un déchiffrage rythmique, et l’élève présente un morceau de son choix à l’instrument. Un déchiffrage à l’instrument lui est également proposé.

9. Y a-t-il des places pour une entrée dans un autre niveau que la 6e ?

L’entrée en CHAM en 5e, 4e ou 3e se fera sur places disponibles au regard de la capacité d’accueil du collège et de celle de la classe CHAM. Les places sont donc très limitées pour les élèves qui ne sont pas déjà scolarisés à Claude Monet, néanmoins, certains élèves quittent la CHAM pour cause de déménagement, donc nous vous encourageons à postuler tout de même.

10.  Nous habitons une commune du Val de Marne limitrophe du 13e arrondissement. Notre enfant peut-il postuler ?

Aucun dossier émanant d’un candidat non domicilié à Paris ne sera retenu. Les CHAM Paris 13 sont réservées aux élèves musiciens parisiens.

11. Comment serons-nous informés des résultats ?

Les résultats des affectations seront consultables par les familles sur le site internet académique à la mi-juin (à partir de la date de naissance et l’identifiant « élève » (INE) : www.ac- paris.fr

Vous serez également informés par courrier des résultats. Il est inutile de solliciter les secrétariats du collège et du conservatoire au préalable. En cas de non acceptation en CHAM, votre enfant sera affecté normalement dans son collège de secteur.

12. Mon enfant va entrer en CHAM à Claude Monet : quels sont les allégements proposés ? Quelle sera sa LV1 ? Que pouvez-vous nous dire sur les emplois du temps ?

La CHAM n’est pas un double cursus. Les enfants sont libérés pour le cours d’orchestre  le lundi à 13h40 pour les sixièmes et les cinquièmes, et à 15h45 pour les quatrièmes et les troisièmes. Pour le cours de FM,  ils sont libérés le mercredi à partir de 10h05 pour les sixièmes, et le jeudi à partir de 14h40 pour les autres niveaux.   Les matières allégées au collège ne sont pas les mêmes d’une année sur l’autre, et les allègements sont plus importants en 6e qu’en 3e, car les textes prévoient une augmentation du volume horaire global de l’élève au fur et à mesure de sa scolarité. Nous veillons à garder un équilibre et à faire en sorte que nos élèves qui ne souhaiteraient pas poursuivre en double cursus au lycée, mais une scolarité classique, n’aient pas pâti d’allègements trop importants. A ce titre, un enfant qui espère que la CHAM Claude Monet lui dégagera suffisamment de temps pour travailler son instrument six heures par jour, fait erreur. Notre CHAM a pour but d’offrir un parcours musical et collectif enrichissant à nos élèves, de leur permettre d’avoir davantage de temps pour travailler leur instrument (c’est ce que nous attendons d’eux) et s’investir dans des projets musicaux nombreux et variés, mais la scolarité reste une priorité. D’autres établissements proposent des parcours plus adaptés à ceux qui se destineraient à une pratique très intensive de la musique.

Tous les élèves de la CHAM sont automatiquement inscrits en anglais LV1, les allègements n’étant pas compatibles avec la bilangue allemand. En cinquième, ils ne peuvent pas s’inscrire en latin pour les mêmes raisons. Quelques élèves choisissent alors de suivre l’enseignement de cette option avec le CNED, et les résultats obtenus peuvent apparaître sur leurs bulletins. Enfin, cette année, un atelier de grec a été pour la première fois proposé aux élèves de troisième, les CHAM y étant les bienvenus puisqu’il a lieu sur la pause méridienne.

Je tiens enfin à préciser que le critère principal pour une candidature en CHAM à Claude Monet est la motivation musicale : les enfants vont y passer quatre années de leur vie. C’est une scolarité riche et intense,  mais qui demande beaucoup d’investissement de leur part. Aussi j’encourage les familles à bien mesurer l’engagement que la CHAM implique, car c’est un parcours exigeant.

Bien à vous.

Marie Lê  Manh

Logo Cham13