Più non si trovano

Mozart par Anahi

Lorsqu’il était à Vienne, en 1787–1788, Mozart fréquentait très régulièrement les soirées du baron Jacquin, célèbre botaniste et chimiste, qui aimait recevoir le mercredi les cercles scientifiques, artistiques et intellectuels de la capitale. C’est pour ces soirées que Mozart écrivit entre autres le Nocturne Più non si trovano, dont voici un enregistrement à deux voix réalisé par les sixièmes CHAM :

– La version de Giulia et Irina :

Bravo à tous, et merci à Anahi pour sa très belle illustration.

Marie Le Manh

Logo Cham13